Projets pour mécatroniciens

Pour les élèves mécatroniciens intéressés je propose ici des sujets qui peuvent servir de base pour un mini-projet (stage L3/M1), un stage M2 ou une thèse. Ces projets font partie de la recherche en biomicrosystèmes au laboratoire SATIE.

N'hésitez pas à venir en discuter.


Electromicrofluidique

Micromanipulation de liquides et de nanoparticules à l'aide du champ électrique

Cliquez ici pour un descriptif.


Instrumentation scientifique

Comptage de photons uniques (single photon counting)

Développement de l'électronique de comptage et chronométrage de photons, et intégration dans une chaîne de mesure.

Mots-clés: détection d'impulsions brèves, Arduino, microcontrôleur

Nous avons déjà réussi à prouver la faisabilité du couplage détecteur-microcontrôleur, maintenant il s'agit de parfaire et consolider, et de valider ce système de détection optique.

Contrôle pneumatique des écoulements microfluidiques

La loi de Poiseuille qui régit l'écoulement en système microfluidique nous dit que le débit est proportionnel au différentiel de pression entre entrée et sortie.

Le projet est d'implémenter un système qui régule la (sous-)pression d'air à la sortie d'un microcanal en utilisant une seringue remplie d'air monté sur un pousse-seringue. Le pousse-seringue pourra être piloté via RS232 et/ou signaux TTL par un contrôleur extérieur à développer (ordinateur, Arduino). Un asservissement pourrait être fait en utilisant un pressiomètre, ou directement sur un signal optique ou électrique mesuré au sein du microsystème.

Après une étude de la réponse des écoulements dans le microsystème en fonction du pilotage de la seringue, le système sera ensuite utilisé pour contrôler avec extrême précision les écoulements pour le développement de sytèmes de détection biomédicale à base de biocapteurs colloidaux.

Péclet-O-Matic

Récemment nous avons développé une méthode microfluidique pour mesurer des coefficients de diffusion (Lab on a Chip 2012). Le projet est de développer une mesure automatisée pour améliorer la sensibilité et de réduire encore les quantités de liquide nécessaires. L'application est la caractérisation de nanoparticules pour la détection de l'ADN que nous développons avec des collègues de l'Université de Southampton.